Nouvelles


Publiée le 16 juin 2017
Analyse d’un jugement récent accordant une compensation pour une autopsie non exécutée

Me Etienne Giasson, de notre groupe Erreurs médicales et blessures corporelles, a signé un nouvel article pour La Référence, aux Éditions Yvon Blais, dans lequel il commente une décision récente de la Cour supérieure qui a accordé une compensation à une personne qui avait demandé une autopsie sur le corps de sa mère mais qui n’a jamais eu lieu parce que le formulaire de demande a été égaré par l’hôpital. L’embaumement étant en cours lorsque l’hôpital s’en est rendu compte, l’autopsie n’a pu être pratiquée et la demanderesse a été privée de connaitre la cause du décès. Le jugement April c. CHUM est le premier rendu en pareilles circonstances.   

Vous pourrez prendre connaissance de cet article en cliquant sur ce lien : La Référence

Vous pourrez prendre connaissance du jugement en cliquant ici.

 

Services juridiques


Chercher un avocat