Gabriel Chassé

Gabriel Chassé
Avocat depuis 2007 

Groupe Municipal et Administratif

Me Gabriel Chassé est un passionné de l’aménagement du territoire depuis de nombreuses années. C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à compléter une maîtrise dans ce domaine.

Il exerce sa profession d’avocat au sein du cabinet depuis 2010, après avoir travaillé au service de la gestion du territoire d’une ville.

Me Chassé conseille de nombreuses municipalités sur la rédaction et l’application de leur réglementation et sur l’exercice de leurs différents pouvoirs et compétences.  Il est également appelé à les représenter devant les diverses instances judiciaires et administratives.

  • Publication(s)

    • Le remplacement d’un usage dérogatoire par un usage conforme : perte instantanée de droits acquis?, Revue BâtiVert, Volume 20, N°1, Hiver 2016, p. 10.
    • L’affaire Cayouette c. Boulianne, La cour d’appel donne du poids à l’interprétation qu’une ville fait de son propre règlement de zonage, Revue BâtiVert, Volume 19, N°1, Hiver 2015, p. 19.
    • L’affaire Terrebonne (Ville de) c. Bibeau : L’absence de permis fait-elle obstacle à l’existence de droits acquis? La Cour d’appel fait le point sur un débat vieux de plus de 30 ans, (2013) 73 R du B. 601 (coauteure Myriam Asselin)
    • Le développement durable : un critère d'analyse en matière de zonage agricole?, Bulletin Québec municipal, Chroniques juridiques, édition du 5 juin 2017
  • Implication(s) et distinction(s)

    Administrateur de Albatros Québec, OBNL qui offre des services d’accompagnement aux personnes en fin de vie ou en soins palliatifs.


CONTACTS

Tél.: (418) 658-9966
Téléc.: (418) 656-6766

Adjointe :
Mélissa Audet-Matte
(418) 658-9966 #275
mamatte@tremblaybois.ca

Formation

Droit (Université Laval, 2006)
Maîtrise en aménagement du territoire et développement régional (Université Laval, 2009)

Expertises

Services juridiques


Nouvelles

Voir toutes les nouvelles

Chercher un avocat


IN MEMORIAM

Me André Bois (1943 – 2017)

QUÉBEC, le 14 novembre 2017 -- Quand un patriarche s’éteint, c’est toute sa lignée qui recherche la lumière. C’est avec un immense regret que le cabinet Tremblay, Bois, Mignault, Lemay, avocats fait part du décès de Me André Bois, associé depuis près de 50 ans et véritable pilier de sa famille professionnelle.

Reconnu pour ses grandes qualités de juriste, Me Bois était plus qu’un homme de Droit, il était la droiture incarnée. Au fil des ans, cette droiture s’est manifestée généreusement de multiples manières auprès de ses clients, de ses associés et du personnel de Tremblay, Bois, Mignault, Lemay.

Afin d’en préserver le souvenir et l’esprit, le grand salon où se sont vécus et se vivent encore tous les événements d’importance du cabinet portera désormais le nom de Me André Bois.

En reconnaissance de toutes ces fois où, tel un patriarche, il y a présidé des séances solennelles, où, tel un juriste pédagogue, il y a instruit ses collègues, où, en homme de devoir, il y a conduit des interrogatoires rigoureux, où, en homme de conseil, il y a guidé ses clients et où, comme un bon vivant, il y a partagé sa joie; pour sa vision courageuse, son abnégation et sa souplesse au bénéfice de tous, les associés et les employés de Tremblay, Bois, Mignault, Lemay lui ont dédié ce salon.

Si jamais vous venez chez nous, remarquez le nom de Me André Bois, tout discret, à l’entrée de ce salon. Et si vous y entrez, prenez un moment : Me Bois vous y offrira sa lumière, sa dignité, sa droiture et son âme généreuse.

Notre amitié et nos pensées accompagnent sa famille et ses proches.

Les associés et le personnel de Tremblay, Bois, Mignault, Lemay, avocats