Certification en gestion de transfert d’entreprise

Me Michel Langlais, associé du groupe Affaires, a récemment participé à la toute première cohorte de la certification en gestion de transfert d’entreprise développée conjointement par l’Institut de leadership et le Centre de transfert d’entreprise du Québec. Il s’agit de la première certification canadienne en gestion de transfert d’entreprise, qui couvre tant le processus que le volet humain d’un tel transfert, et qui a pour objectif d’en avoir une perspective globale et d’en assurer le succès.

L’enjeu de la relève d’entreprise et des dirigeants est un enjeu central du tissus corporatif et social québécois dans les prochaines années, et qui est au cœur des préoccupations de notre clientèle d’affaire essentiellement constituée de PME.  Cela vient donc ajouter un éventail de connaissances et de compétences qui bonifient notre expertise juridique, permettant un accompagnement plus adapté et personnalisé des dirigeants d’entreprise qui sont dans le processus ou songent à passer le flambeau ainsi que des repreneurs qui sont notre relève entrepreneuriale de demain.  À cela s’ajoutent évidemment de nombreux contacts inestimables établis avec des acteurs de valeur dans ce domaine, œuvrant à la grandeur du Québec :  consultants et accompagnateurs, fiscalistes et comptables, institutions financières, organismes de développement, CTEQ, repreneurs, etc.

Nous sommes prêts à faire passer votre accompagnement à un autre niveau.  Notre approche axée sur l’humain prendra désormais encore plus de sens.  Et nous en sommes très fiers!

 

L’obligation de sécurité du propriétaire revisitée

Le propriétaire ou le gestionnaire d’un lieu n’est pas responsable de toutes les blessures qui peuvent y survenir. Cependant, lorsqu’il invite des gens à venir y circuler, s’y divertir ou y commercer, il est tenu à une obligation de sécurité importante envers les usagers.

Me Étienne Giasson, avocat de notre groupe Erreurs médicales et blessures corporelles a publié un nouvel article à ce sujet dans La Référence, aux Éditions Yvon Blais. Il commente la décision Patel c. Canadian National Railway Company, rendue récemment par la Cour supérieure.  Le propriétaire d’un site récréotouristique dans le Vieux-Port de Montréal a été condamné à payer une indemnité à une jeune femme ayant été gravement blessée par un train.  Celui-ci était immobilisé à une intersection où il n’y avait pas de barrière mais où un agent de sécurité de la défenderesse était posté.  Ce dernier a donné de mauvaises informations à la demanderesse qui s’est aventurée à traverser entre deux wagons.  Le train s’est remis en marche alors qu’elle grimpait sur une attache reliant deux wagons, elle a chuté et s’est fait sectionner les deux jambes.  La Cour a retenu que le propriétaire était responsable à 90% de cet accident puisqu’il n’avait pas pris les mesures appropriées pour l’éviter.  Même s’il y avait un agent de sécurité sur place, ce dernier a fait preuve d’insouciance et n’a pas indiqué clairement la présence d’un danger grave à traverser entre deux wagons immobilisés.

Dans son texte, Me Giasson procède à l’analyse critique de cette décision importante.

Vous pourrez lire le commentaire de Me Giasson en cliquant ici.
Vous pourrez consulter le jugement dont il est question en cliquant ici.

 

Colloque – Le préjudice… sous toutes ses formes

Me Isabelle Hudon, Ad. E. et  avocate conseil à notre cabinet, prendra part aux colloques intitulés « Le préjudice…sous toutes ses formes » qui auront lieu le 16 novembre 2018 à Montréal et le 19 novembre 2018 à Québec.

Lors de ces colloques, Me Hudon brisera la glace en offrant une formation intitulée « Le préjudice causé par une automobile et le droit commun : que reste-t-il ? ».

D’autres formations des plus intéressantes seront offertes lors de ces journées qui se termineront  par une table ronde sur divers sujets d’actualité en matière de préjudice, présidée par Me Geoffroy Guilbault et à laquelle participeront Me Patrice Deslauriers et Me Daniel Gardner.

Vous pourrez trouver l’horaire complet de ce colloque ainsi que les informations relatives à l’inscription ici.

 

1 2