ASSURANCE

Coordonnées

418 658-9966

Adjoint(e)

Louise Mathieu

Associé du cabinet depuis le 1er janvier 2006, Me Marc Choquette fait partie de notre groupe Assurance et est, à ce titre, amené à plaider dans tous les districts de la province de Québec.

L’essentiel de sa pratique se concentre dans le litige civil, avec une spécialisation en droit des assurances, champ de pratique qui inclut la responsabilité civile générale, réclamations pour blessures corporelles et dommages matériels, vices de construction ainsi que la responsabilité du fabricant d’un produit. Me Choquette représente, entre autres, des compagnies d’assurance, des entreprises de construction, des municipalités et des villes. Il plaide régulièrement devant la Cour supérieure du Québec et la Cour d’appel du Québec dans des dossiers litigieux. Certains dossiers qu’il a plaidés font aujourd’hui jurisprudence. Il a une grande expérience en matière de médiation. À cet effet, il a participé à environ 90 conférences de règlement à l’amiable devant la Cour supérieure et quelques-unes devant la Cour d’appel.

Il est en contact quotidien avec nos clients assureurs. Il connaît leur réalité et les défis qu’ils doivent relever.
Il a siégé au Conseil d’administration du bureau de 2015 à 2017.

Il a siégé au Jeune Barreau de Québec ainsi qu’au Barreau de Québec pendant les années 2000.
Il s’est grandement impliqué au niveau scolaire en devenant président du Conseil d’administration du Collège Jésus-Marie de Sillery de 2016 à 2018.

  • Procureur de la Ville de L’Ancienne-Lorette qui est poursuivie pour plusieurs millions de dollars à la suite du débordement de la Rivière Lorette en juin 2013.
  • Représentation de plusieurs entreprises dans le domaine de la construction dans des litiges de plusieurs millions de dollars impliquant plusieurs sous-traitants.
  • Représentation de plusieurs assureurs en défense dans des dossiers complexes de couverture d’assurance, de blessures corporelles et de responsabilité en matière maritime.
  • Représentation de nombreuses compagnies dans des litiges impliquant des vices de fabrication de produits entraînant d’importants sinistres.
  • Représentation de plusieurs municipalités dans des poursuites en lien avec la délivrance de permis de construction.
  • Représentation d’une compagnie concernant l’application de la Convention de l’indemnisation directe pour le règlement des sinistres automobiles (R.R.Q. a-5, c. 2.2) conclue dans le cadre de la Loi sur l’assurance automobile (L.R.Q. c. a-25). La Cour d’appel a confirmé le jugement de première instance, qui a rejeté le recours de la demanderesse contre le locataire (notre client) ayant endommagé le véhicule loué lors d’une collision avec un autre véhicule. La Cour d’appel a statué que la clause de responsabilité pour dommages prévue dans le contrat de location était illégale puisque les conditions d’application de la convention prévues par les articles 116 et 173 de la Loi sur l’assurance automobile sont réunies. Cet arrêt de la Cour d’appel fait maintenant jurisprudence aujourd’hui.
  • Membre en 2003 et en 2004 des conseils d’administration du Jeune Barreau de Québec et du Barreau de Québec.

< Retour