UNE AUTRE VICTOIRE POUR NOS CLIENTS

Voici une autre illustration des conséquences de la persévérance et de la conviction, en dépit de moyens limités.

C’est avec joie et fierté que les avocats du groupe Erreurs médicales, leurs collaborateurs et leurs clients ont appris la nouvelle: La Cour d’appel leur a donné raison en 2015 et a modifié le jugement rendu par la Cour supérieure en décembre 2013.

La poursuite entreprise par les demandeurs, un couple et leurs deux fils, visait l’Hôpital St-Luc et l’Hôpital Brome-Missisquoi où la demanderesse avait contracté une infection virulente, laquelle n’avait pas été diagnostiquée et avait entraîné des dommages importants. Plusieurs des médecins exerçant dans ces établissements étaient également poursuivis.

Les demandeurs avaient d’abord convaincu la Cour supérieure que pas moins de 17 fautes avaient été commises. Toutefois, la Cour supérieure estimait qu’il lui était difficile de franchir le pas et de conclure que ces fautes étaient la cause de tous les dommages des demandeurs. En conséquence, elle a choisi de rejeter l’action.

Les demandeurs et leurs avocats ont alors porté le dossier en appel. Cette décision fut récompensée au printemps dernier puisque la Cour d’appel jugea que les fautes commises par les médecins, résidents, externes et personnel infirmier des deux centres hospitaliers étaient les causes directes des dommages moraux soufferts par les demandeurs.

Nos clients recevront en compensation une somme totale avoisinant 400 000 $, plus le remboursement de toutes leurs dépenses judiciaires, incluant leurs frais d’experts.

Une telle décision nous conforte dans notre volonté de dédier notre pratique à la cause des victimes d’erreurs médicales et de blessures corporelles. Les demandeurs étaient représentés avec brio en appel par Me Lahbib Chetaibi, avocat plaideur de notre bureau et collaborateur du groupe Erreurs médicales.

Pour télécharger le texte de l’arrêt de la Cour d’appel, cliquez ici.

 

Me Lahbib Chetaibi

Me Lahbib Chetaibi

NOS ÉQUIPES TRAVAILLENT ENCORE POUR VOUS!
AU PLAISIR DE VOUS CONSEILLER PAR TÉLÉPHONE OU PAR COURRIEL.
Notez que nos bureaux ne sont pas accessibles au public pour le moment.